Pour rester informé(e)
CCEFR Contact   RSS RSS 2.0
   
 
CCEFR

Accueil > Archives > Cycles 2015 > Cycle 3 « Les religions et le mariage » // Septembre-octobre 2015 > « Le mariage hindou entre tradition et modernité »

Cours 2

« Le mariage hindou entre tradition et modernité »

Mercredi 30 septembre 2015

Cours animé par Anne Vergati, Directeur de Recherche honoraire, CNRS Historienne et Anthropologue

Cours animé par Anne Vergati, Directeur de Recherche honoraire, CNRS Historienne et Anthropologue

Salle Franklin, 60 rue Franklin (métro mairie de Montreuil, ligne 9)
de 14 heures à 17 heures

Dans la société indienne le mariage religieux hindou est le seul mariage légal : traditionnellement il a lieu dans la maison de la future mariée et implique des dépenses considérables. Le mariage civil, malgré les réformes entreprises depuis cinquante ans reste peu pratiqué à l’heure actuelle. Un mariage inter caste reste un « événement scandaleux » qui entraîne l’exclusion du couple de la caste et de la localité, et pour les enfants issus de cette union, un statut différent dans la hiérarchie sociale.
L’appartenance à une caste joue un rôle déterminant dans les mariages arrangés. Aujourd’hui, environ 90% de la population continue à pratiquer ce type de mariage. La première règle d’un mariage arrangé est d’épouser une personne qui appartient à la même caste, en respectant l’exogamie au niveau du clan. Le mariage constitue la seule cérémonie publique et religieuse qui est décisive pour un individu et lui permet de maintenir son rang dans la hiérarchie sociale. Le mariage est la clé pour comprendre la continuité des structures sociales et religieuse de la société indienne moderne.