Pour rester informé(e)
CCEFR Contact   RSS RSS 2.0
   
 
CCEFR

Accueil > Cycles 2018 > CYCLE 3 « La religion revisitée par les artistes. » > « Le néoréalisme italien et la religion. »

Conférence

« Le néoréalisme italien et la religion. »

Mercredi 12 septembre 2018

Cycle 3 animé par Bruno Streiff, metteur en scène, historien d’art et essayiste

Salle des fêtes de la Mairie de Montreuil ( métro Mairie de Montreuil, ligne 9 )
à 20h00 / Entrée libre

Le Néoréalisme italien a marqué l’histoire du cinéma mondial. Pourtant, né dans les ruines de la Seconde Guerre Mondiale, cette école n’aura duré qu’une dizaine d’années avant de se métamorphoser en une multitude de formes cinématographiques. On peut dire que la plupart des grands cinéastes de la seconde moitié du vingtième siècle lui sont redevables. Bien entendu, la religion occupe une place de choix dans la thématique néoréaliste.
Derrière la piété d’un Rossellini ou d’un Pasolini, il y a bien entendu l’ombre de la Démocratie Chrétienne et du Vatican. La simplicité du style de Rossellini dans les « Fioretti » comme de celui du Pasolini de « L’Evangile selon Saint-Matthieu », en même temps qu’il s’adapte au manque de moyens de l’industrie cinématographique italienne de l’époque, vise aussi à rapprocher du peuple ces histoires évangéliques.