Cours animé par Catherine Kintzler, docteur en philosophie, écrivaine, professeur honoraire à l’université Lille 3.

 

L’élaboration de l’idée laïque moderne prend naissance dans les conflits inter-religieux. Elle remonte à la pensée de John Locke (fin XVIIe siècle) qui établit la distinction entre foi et loi et qui pose de manière cruciale la question de la nature du lien politique : faut-il le penser sur le modèle du lien religieux ?

La construction du concept objectif de laïcité s’effectue lors de la Révolution française, notamment avec la pensée de Condorcet. Les éléments philosophiques sont alors réunis pour penser le régime laïque républicain, non pas comme une sortie des religions, mais comme un espace minimaliste capable d’accueillir toutes les libertés et d’en organiser la coexistence.

Le cours offrira, chemin faisant, des éclairages sur la situation actuelle.