« Pratiques et croyances religieuses en situation migratoire »

Cycle « Religion / migration et transnationalisme »

Cours animé par Simona Tersigni, maître de conférences en sociologie. Université Paris Nanterre/Sophiapol.

Aujourd’hui, ce n’est pas seulement parce que l’on ne dénombre pas autant de protestants que de musulmans parmi les primo-migrants que les pratiques des premiers sont quasiment invisibles dans l’espace urbain, tandis que celles des seconds sont constituées en problème public majeur.

Lire la suite

« Dieu est dans la jungle : les manifestations du religieux parmi les migrants à Calais »

Cours animé par Alexis Artaud de La Ferrière, chercheur associé, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités – CNRS/EPHE

Accès sur inscription

Des migrants à Calais, on ne voit souvent que la misère ou la menace. Pourtant, ces milliers de personnes qui passent par ce grand carrefour de la migration mondialisée forment un noyau sociologique riche et com- plexe. Dans les campements près du littoral, on découvre des multiples formes d’organisation économique, sociale, culturel, et aussi religieuse.

Lire la suite

« Immigrations et religions chinoises en France »

Cycle « Religion / migration et transnationalisme »

Cours animé par Zhe JI, professeur de sociologie à l’INALCO, directeur du Centre d’études interdisciplinaires sur le Bouddhisme (CEIB) et codirecteur de l’Équipe ASIEs.

Les églises chrétiennes et les temples, pour l’essentiel temples du bouddhisme construits à partir des années 1980, distribués à Paris et dans la banlieue proche, sont les lieux où s’exprime collectivement ou individuellement le sentiment religieux de la population chinoise, et où la présence de spécialistes religieux répond aux besoins de la communauté.

Lire la suite

« Le fait religieux au prisme des migrations internationales »

Cycle « Religion / migration et transnationalisme »

Conférence  animée par Simona Tersigni, maître de conférences en sociologie. Université Paris Nanterre/Sophiapol.

Les appartenances et revendications religieuses des migrants arrivés en France depuis la seconde moitié du XIXe siècle sont encore insuffisamment étudiées et peu connues du grand public, alors que le thèmes des pratiques religieuses des immigrés est aujourd’hui l’objet, dans les débats publics, d’une polarisation sur l’islam qu’il importe d’analyser.

Lire la suite

« Les cultes reconnus en Alsace-Moselle »

Table ronde modérée par Jean Louis Auduc, historien, membre du Conseil scientifique du CCEFR
Avec la participation de
Michel Deneken, Président de l’Université de Strasbourg.
Rita Hermont-Belot, historienne, directrice d’études à l’École des Hautes études en sciences sociales.
Michel Seelig, président du Conseil de l’IUT de Metz et président du cercle Jean Macé.

Entrée libre

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. » ( Article 1 de la Constitution de la 5ème République)

Pourtant tous les territoires français ne sont pas soumis aux mêmes lois. C’est le cas, notamment de l’Alsace-Moselle (départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et de la Moselle).
Cette situation résulte :
– du concordat napoléonien de 1801
– des lois françaises d’avant 1871, date de l’annexion par l’empire allemand – de ces départements
– des lois allemandes prises entre 1871 et 1918.

Lire la suite

RSS
Email