Pour rester informé(e)
CCEFR Contact   RSS RSS 2.0
   
 
CCEFR

Accueil > Archives > Cycle 2016 > Cycle 2 « Pourquoi les religions divisent-elles les hommes ? » // avril-mai (...) > « La "Querelle des images" : un exemple typique de conflit »

Cours n° 4

« La "Querelle des images" : un exemple typique de conflit »

Mercredi 25 mai 2016

Cours animé par Bruno Streiff, historien d’art, metteur en scène d’opéra, écrivain.

Salle Franklin, 60 rue Franklin (métro mairie de Montreuil, ligne 9)
de 14h00 à 17h00

La « Querelle des iconoclastes et des iconodules », plus simplement appelée « Querelle des images » a posé le problème de la représentation du divin dans les monothéismes. Peut-on représenter Dieu ? Ou simplement la figure humaine, c’est-à-dire son image, puisque Dieu a fait l’homme à son image ? Le simple énoncé de la question rend compte de la force de l’image, de sa nature subversive. Représenter Dieu c’est en quelque sorte l’incarner puisqu’on idolâtrera sa représentation (on prétendra d’ailleurs que certaines icônes ne sont pas de la main de l’homme).

On le sait, les chrétiens seront les seuls monothéistes à l’accepter, tout en essayant de l’encadrer dans un réseau étroit de codifications fixées par des conciles successifs, les artistes n’étant pas reconnus comme des « créateurs », terme alors réservé à Dieu, mais comme de simples propagandistes passibles de l’Inquisition en cas de déviance (Véronèse, Vélasquez et Goya en sauront quelque chose !).

C’est dire si la « Querelle » théologique s’inscrit dans le développement des fanatismes et leur lot de persécutions. Elle contribue à cette montée des violences qui culminera avec les Guerres de religion.