Pour rester informé(e)
CCEFR Contact   RSS RSS 2.0
   
 
CCEFR

Accueil > Cycles 2018 > CYCLE 4 « Les routes de pelerinage. » > « 1200 ans sur les routes de Compostelle. »

Cours 3

« 1200 ans sur les routes de Compostelle. »

Mercredi 5 décembre 2018

Cours animé par Adeline Rucquoi, historienne des mondes hispaniques, directeur de recherche au CNRS, Comité International des Experts du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Salle Franklin, 60 rue Franklin ( métro mairie de Montreuil, ligne 9 )
de 14h00 à 17h00

La découverte, vers 830, de la tombe de l’apôtre saint Jacques dans les confins de l’Espagne suscita immédiatement une grande ferveur en Occident et jusqu’en Méditerranée orientale. La vogue du pèlerinage ne se démentit pas par la suite et l’Europe se couvrit de voies, de ponts, d’auberges et d’hôpitaux, tandis que d’innombrables églises et chapelles dédiées à l’apôtre maintenaient son culte du Portugal à la Pologne, de la Scandinavie au sud de l’Italie. Comme tout pèlerinage, celui de Compostelle fut capable de se renouveler périodiquement et connut ainsi des époques de splendeur et d’autres plus calmes. Mais l’emblème adopté par les premiers pèlerins qui avaient atteint les rivages de la Galice, la coquille du pecten maximus ou « coquille Saint-Jacques », devint l’emblème par excellence des pèlerins. Retracer l’histoire du pèlerinage à Compostelle, l’un des trois « pèlerinages majeurs » avec Jérusalem et Rome, revient ainsi à parcourir un grand pan de l’histoire de l’Europe.